mardi 21 septembre 2021

Agriculture : « Renforcer les capacités des acteurs pour une meilleure performance »

Un atelier de lancement du processus d’élaboration du rapport biennal pays sur l’agriculture a été ouvert, mercredi 16 août 2017 à l’hôtel Hilton de N’Djamena par le ministre de la production, de l’irrigation et des équipements agricoles, Asseid Gamar Sileck. C’est dans le cadre de la mise en œuvre du programme détaillé pour le développement de l‘agriculture.

L’objectif global de l’atelier est de « renforcer les capacités des membres de l’équipe pays multisectorielle du Programme Détaillé pour le Développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA) et les autres parties prenantes impliquées dans les activités de responsabilité mutuelle à la collecte des données pertinentes », a informé le point focal national du PDDAA, Mme Khadidja Abdelkader. Ceci, afin de renseigner les 43 indicateurs issus de la Déclaration de Malabo.

Plus spécifiquement, cet atelier permettra entre autres : d’informer sur la Revue Biennale de la Déclaration de Malabo; de former pour mieux comprendre les lignes directrices techniques de la Déclaration de Malabo; de former pour mieux comprendre le Canevas de rapportage sur la performance de l’agriculture au niveau des pays; d’informer sur le mécanisme de coordination et la Feuille de route continentale afin de soumettre le Rapport Inaugural de la Revue Biennale à l’Assemblée de l’Union Africaine.

Pour le ministre de la production, de l’irrigation et des équipements agricoles, Asseid Gamar Sileck, le mécanisme de la Revue Biennale (RB) vise à « mettre en place une plateforme pour une responsabilité mutuelle ainsi que l’examen par les pairs en vue de permettre une amélioration des performances de l’agriculture dans chaque Etat membre dans la perspective d’atteindre les objectifs fixés par la Déclaration de Malabo ». Cela se fera grâce à un suivi et une évaluation bien conçus, transparents et basés sur les rapports biennaux des activités de ce secteur.
Il s’agit, pour ainsi dire, de déclencher une planification et une mise en œuvre fondée sur des preuves à tous les niveaux appropriés (national, sous régional et continental) pour la croissance et la transformation agricoles attendues en Afrique.

M. Batedjim Nodjialbaye, chef de programme FAO-Tchad n’a pas manqué de relever l’importance de l’élaboration du plan biennal sur l’agriculture. Il convient de noter que pour la Sous- Région Afrique Centrale, la formation des représentants des Etats membres de la CEEAC a eu lieu du 08 au 12 mai 2017 à Yaoundé au Cameroun. Les représentants des pays doivent à leur tour organiser un atelier d’information, de sensibilisation et de formation de toutes les parties prenantes du PDDAA afin de lancer le processus d’élaboration du rapport biennal sur l’agriculture au Tchad.

Laisser un commentaire

économie

Mahamat Idriss Déby présente ses condoléances aux victimes du conflit intercommunautaire de Tyo dans le Ouaddaï

Le président du Conseil militaire de transition présente ses condoléances aux victimes du conflit intercommunautaire qui a eu lieu dimanche dans la localité de...

Tchad: les agents de l’Etat ont jusqu’au 15 octobre pour se faire enrôler dans le nouveau système SIGFIP

Dans un communiqué officiel ce lundi 20 septembre, le Directeur Général du Budget et de l'informatisation donne un délai de 45 jours aux...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
415 votes · 416 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité