Afrique: les producteurs laitiers souhaitent un partenariat avec l’Europe

A l’occasion de la journée du lait, les producteurs tchadiens et ouest africains ont interpellé le commissaire européen à l’agriculture, Phill Hogan par. Egalement ils entendent signer un partenariat avec l’Europe.

Cette lettre ouverte adressée au commissaire européen à l’agriculture, Phill Hogan est signée par des coalitions nationales du lait du Tchad, du Mali, du Sénégal, de la Mauritanie et du Burkina Faso.

Au cours du point de presse fait par Fatimé Abdoulaye au nom de la coalition nationale du lait local du Tchad, le commissaire européen est interpellé en ces termes “ Monsieur Hogan ,le lait local est crucial dans nos économies agro-pastorales et doit être au cœur de politiques régionales volontaristes”.

Pour les coalitions nationales du lait des pays ouest africain et du Tchad “ l’Afrique de l’Ouest est depuis longtemps une importante région d’élevage et de production du lait. Le pastoralisme et l’agropastoralisme font vivre, gênèrent des revenus et assurent la sécurité alimentaire pour plus de 48 millions de pasteurs et agro pasteurs”.

Selon les coalitions, l’absence de la politique volontariste des États ouest africains pour optimiser la production et la transformation laitière. Une concurrence déloyale de poudres de lait ou de substituts aux huiles végétales crées un obstacle au développement des filières locales au profit d’importations importantes et croissantes.

“Monsieur Hogan vous vous trompez quand vous dites que nous voudrions une politique de famille! Nous revendiquons en effet une protection plus importante des marchés ouest africains par rapport aux importations bon marché, accompagnée de politique favorable au développement de la filières laitières locale” déclare Fatimé Abdoulaye.

Les producteurs laitiers ne veulent pas les seuls intérêts de producteurs européens mais désirent être sujets et acteurs du développement durables dans l’agriculture.

C’est pourquoi ils souhaitent développer une alliance avec les producteurs européens à travers la campagne “Mon lait est local” “ n’exportons pas nos problèmes”en Europe.

Laisser un commentaire