dimanche 26 septembre 2021

Affaire Zouhoura : N’Djamena dans la peur et la stupéfaction

Rien ne fonctionne plus normalement dans la capitale tchadienne depuis quelques jours. N’Djamena vit aux allures d’une  ville morte.

La population de N’Djamena vit dans la peur et la crainte d’une crise. Les établissements scolaires publics et privées sont fermés. Les boutiques des  marchés, central, à mil et de Dembé  le sont aussi.

Tôt ce matin, une manifestation des élèves du Lycée Félix Éboué a été violemment réprimée par le Groupement mobile d’intervention de la police GMIP.  Les commerçants que notre reporter a interrogés affirment  qu’ils ont peur que des élèves mal intentionnés viennent piller  leurs marchandises.

« Nous n’avons rien à voir avec cette manifestation, les parents d’élèves doivent t- assumer leurs responsabilités », confie un commerçant. Certains exigent du Gouvernement la sécurisation des marchés.

Laisser un commentaire

économie

Chari-Baguirmi : les inscriptions au CP1 gratuites et obligatoires dès la rentrée scolaire (gouverneur Gayang Souaré)

Le gouverneur de la province du Chari-Baguirmi a clôturé ce samedi 25 septembre 2021 le forum d’échanges sur le système éducatif à Massenya. Les...

Tchad : action de salubrité dans les locaux du ministère de la Justice

L’association Future team en partenariat avec l'association Lest's Do it et la mairie de N’Djamena, ont donné ce matin, un coup de balai au ministère...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
422 votes · 423 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité