Affaire Bonheur : le parquet demande à la famille d’inhumer le corps

Affaire Bonheur : le parquet demande à la famille d’inhumer le corps

Le collectif d’avocats de la famille du défunt Bonheur a rencontré ce matin le procureur de la République pour demander l’interpellation des assassins de Bonheur qui ont été mis en liberté. Selon Me Nodjitoloum Salomon un des avocats de la famille, le parquet leur a fait savoir que les présumés assassins seront interpellés la semaine prochaine tout en confiant que l’action publique est déclenchée et qu’il n’y a rien à s’inquiéter. Le parquet par ailleurs demande à la famille de procéder à l’enterrement de Bonheur.

Me Nodjitoloum Salomon se dit indigné par les propos du parquet. Pour lui, la famille et les parents de Bonheur veulent que la situation soit claire et les responsabilités soient établies. “La famille veut tout simplement connaitre qui a tué leur fils et quelle sera la suite avant de faire le deuil” indique Me Salomon.

Il faut dire que depuis hier soir des jeunes et parents du défunt manifestent leur mécontentement dans les quartiers Abena, Atrone et Gassi. Hier soir par exemple après la réunion de la famille qui devrait décidé de l’enterrement de Bonheur, les jeunes et parents ont suspendu la rencontre pour descendre dans les rues. Ils ont brûlé des pneus. La police qui se trouvait non loin les ont dispersé a l’aide de gaz lacrymogène. C’était une course poursuite entre les policiers et manifestants. A partir de 20h la police a quadrillé la maison de la famille de Bonheur où les manifestants se sont réfugiés.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :