Abéché : les lampadaires solaires assurant l’éclairage public volés

Abéché : les lampadaires solaires assurant l’éclairage public volés

Près de six ans après leur inauguration, les lampadaires solaires assurant l’éclairage public de la ville et des panneaux de signalisation de la nouvelle voirie urbaine bitumée d’Abéché sont tombés en panne. Beaucoup de ces équipements ont arrêté de fonctionner parce qu’elles n’ont plus de batteries fonctionnelles. Les 124 panneaux de signalisation ne s’allument plus.

Entretemps, des bandits s’organisent pour enlever nuitamment entre autres les régulateurs ou les batteries des panneaux solaires installés le long de la voirie bitumée sur l’axe Adré-N’Djaména, Goz-Béïda et dans le quartier le plus chaud de la ville à l’exemple de Taradona. À l’inauguration, les lampadaires solaires étaient au nombre de 842. Aujourd’hui, le secrétaire général de la mairie d’Abéché, M. Abdérahim Mahamat Idriss, évalue la perte à 11, 35 millions FCFA matériels volés.

Par un communiqué radiodiffusé, la mairie d’Abéché déplore ces actes de vandalisme. Elle trouve aberrant que, pendant que, les autorités de la République se démènent pour mettre à la disposition de la population un ensemble d’aménagements urbains. D’autres catégories de citoyens consacrent leur temps à des actes de vandalisme pour détruire les équipements existants. Le maire de la capitale du Ouaddaï lance un appel à toute personne qui aurait vu les cambrioleurs en possession de ces précieux matériels d’en informer les autorités communales contre une récompense de 500 000 FCFA.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :