À Abéché des malins savent tirer profit des partis politiques avec les bureaux de soutien

À Abéché des malins savent tirer profit des partis politiques avec les bureaux de soutien

Depuis ces derniers jours jusqu’à hier, jeudi 31 mars 2016, la campagne électorale a atteint sa vitesse de croisière à Abéché, chef-lieu de la région du Ouaddaï, avec la multiplication de meetings organisés ça et là par les partis politiques engagés dans la course présidentielle. Abéché vit au rythme de la campagne présidentielle, qui alimente les conversations dans tous les lieux, notamment, au marché, dans les quartiers, bars, entre autres. Le MPS et ses partis alliés, le PLD, l’UNDR et le CAP-SUR rivalisent d’activités, en ce moment, sur le terrain.

C’est une première dans l’histoire de la campagne électorale dans la capitale du Ouaddaï, avec la prolifération des bureaux de soutien, dont le nombre dépasse, désormais, celui des cellules installées officiellement par le Mouvement Patriotique du Salut (MPS) au pouvoir. Des bureaux de soutien qui changent, des fois, de drapeaux de candidats. Dans quelques bureaux de soutien, l’on peut trouver, un matin, le drapeau du candidat de l’Alliance, un autre jour, celui, de l’Union pour le Développement et le Renouveau (UNDR) ou du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD). Les sièges des partis politiques sont pris d’assaut, chaque jour, par des badauds à la recherche de tee-shirts, casquettes et autres gadgets. Chaque formation politique organise, tous les après-midis, des parades motorisées, pour démontrer sa force, souvent, avec un grand accompagnement de conducteurs de mototaxis ou clandomen. Les partis politiques recourent, également, aux orchestres locaux, propriétaires de discothèques et autres, pour animer leurs quartiers généraux.

Le candidat de l’Alliance, Idriss Déby Itno, a choisi Abéché pour lancer sa campagne à l’intérieur du pays. Une semaine plus tard, c’est le candidat de l’UNDR, Saleh Kebzabo, qui a organisé, à son tour, un meeting au terrain du lycée national Franco-arabe d’Abéché. La campagne se déroule, dans tous les cas, sans incident, à Abéché.

Source Le Progrès

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :