“63 centres de santé sur 79 que compte N’Djamena doivent travailler 24/24 vue l’évolution du paludisme” Abdoulaye Fadoul

“63 centres de santé sur 79 que compte N’Djamena doivent travailler 24/24 vue l’évolution du paludisme” Abdoulaye Fadoul

Santé – Un renforcement de la prise en charge, garantissant le fonctionnement de quelques centres de santé est amorcé affirme Dr Abdoulaye Sabre, Ministre de la santé  et de la solidarité au Tchad dans un communiqué ce 02 octobre 2020.

Vu les ravages du paludisme en cette saison, Dr Abdoulaye Sabre, Ministre de santé et de la solidarité informe la population par le biais d’un communiqué que des dispositions sont prises pour contenir cette crise.

Le paludisme a atteint son pic avec un afflux massif des patients dans les grands hôpitaux de la capitale, les centres de santé sont débordés. Il est plus qu’urgent de décongestionner les hôpitaux.

Le ministre de la Santé publique et de la Solidarité nationale a décidé en ce sens de renforcer le système de prise en charge en garantissant un fonctionnement 24/24 dans 63 centres de santé sur 79 que compte N’Djamena.

Il est précisé dans le communiqué que le service de garde est assuré la nuit, ces centres sont qualifiés pour prendre en charge et administrer de soins contre le paludisme. Seuls les cas graves seront référés dans les hôpitaux après avis de l’agent soignant.

Par ailleurs, le ministre recommande vivement à la population d’éviter la prise des médicaments de la rue et l’automédication.

Enfin outre la distribution de moustiquaires imprégnées. Le ministre de la Santé publique et de la Solidarité nationale est en train de se doter en association avec les autres acteurs concernés, d’un plan de lutte contre les principales causes du paludisme.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :