39e assemblée générale de l’Association Kéra pour la traduction de la bible et l’alphabétisation

L’église fraternelle luthérienne, sise au quartier Chagoua, accueille du 25 au 27 février, la 39e assemblée générale de l’Association Kéra pour la traduction de la bible et l’alphabétisation (AKTBA). Une occasion pour l’AKTBA de restituer ses travaux sur la traduction de la bible.

 »Enjeux de la fin de la traduction de la bible en Kéra et perspectives de l’AKTBA » est le thème choisi pour cette 39e édition de l’assemblée générale ordinaire de l’Association Kéra pour la traduction de la bible et l’alphabétisation (AKTBA).

Pour le représentant de la maire du 7e arrondissement, Kaleb Haroun, les langues nationales contribuent au développement du pays.« Le développement des langues nationales et l’alphabétisation sont des leviers importants pour le développement d’une nation. Et nous pouvons compter sur cette assise parmi les évènements qui aident au développement de notre pays le Tchad », a-t-il relevé. 

Le pasteur de l’église fraternelle luthérienne, M.Kodmé, a, pour sa part, indiqué que la langue unit les peuples et elle doit vivre.  »Ainsi nous devons faire valoir nos langues. Dieu seul sait ce qu’il a créé », dit-il. La vice-présidente de l’AKTBA,  Asné Alifa Christine, déclare que « le Kéra est une langue maternelle de développement qu’il faut valoriser dans le parler, l’écriture et autres. Vous avez bien fait d’être là, nombreux, pour réfléchir sur les bases de développement multidirectionnel et également soutenir ce développement. »

Au programme de cette assemblée, des exposés, des partages religieux et des échanges sur les perspectives du développement de la langue Kéra. Ces travaux de restitution de l’AKTBA verront la participation des Kéra des provinces et ceux de N’Djamena.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :