02 février 2008 – 02 février 2016 : Déjà huit ans

Beaucoup de Tchadiens et, ceux habitant la capitale N’Djamena en particulier se rappellent de l’incursion des rebelles jusqu’aux portes de la présidence de la République le 02 février 2008.

Ce triste anniversaire anime nombre de causeries des Tchadiens depuis ce matin. D’aucun en rient, d’autres en pleurent. Cette triste date marque aussi la disparition de l’opposant IBNI Oumar Mahamat Saleh. Interrogés, les N’Djamenois disent garder cette date en mémoire et ne l’oublierons jamais. Selon le Secrétaire Général de la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme  IBEDOU Mahamat Nour, « Le système actuel a profité de la confusion avec l’arrivée des rebelles pour régler des comptes à des opposants. C’est le cas de IBNI Oumar Mahamat Saleh dont la disparition nous a causé beaucoup de mal et nous ne l’oublierons jamais. Il faut que cette disparition soit élucidée ».

Les citoyens demandent aux hommes politiques de préserver cette stabilité. Les responsables politiques et des Droits de l’Hommes quant à eux, condamnent toute tentative de prise du pouvoir par les armes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :