BREVE – La scène s’est passée hier nuit à Gaoui, dans le 10e arrondissement de N’Djamena. Selon les riverains, la victime aurait reçu des coups de couteau. Ils disent ne pas connaitre l’origine du problème mais ils ont seulement découvert le corps le matin. La Gendarmerie a arrêté un présumé complice et l’assassin a disparu dans la nature. Le corps a été déposé à la morgue de l’hôpital général de référence nationale.