Publié le 25-09-2021

L’université Emi Koussi, a organisé hier, au stade Idriss Mahamat Ouya, à N’Djamena, la cérémonie de remise des parchemins aux lauréats de sa 8ème promotion couplée à son 10ème anniversaire.

Plus de 800 lauréats de la 8ème promotion de l’université Emi Koussi baptisée “La Luciole” ont obtenu leur parchemin en licence et master. Sous le soleil ardent, responsables administratifs, corps enseignant, parents, amis, se sont déplacés pour également fêter la 10ème année d’existence de cette institution.

Dr Allah-Rydi Koné, Président du conseil d’administration (PCA) de ladite université, dans son intervention, a souligné les efforts de son institution dans la formation des cadres du pays. “En dix ans, nous avons produits des milliers des cadres qui occupent actuellement de hautes fonctions, qui se sont inscrits dans des grandes universités et qui contribuent inlassablement à l’essor économique de l’Afrique en général et au Tchad en particulier”, lance-t-il.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Lydie Beassemda, relève que dans le contexte de la mondialisation, la promotion et la valorisation de la formation de haut niveau favorisera le développement du capital humain. “Les institutions d’enseignement du supérieur au Tchad contribuent au même titre que celles publiques à la formation des jeunes. Dès à présent chacune et chacun d’entre vous devra bâtir ces engagements et libérer ce génie créateur pour une carrière professionnelle brillante dans dans le secteur public et privé. Par expérience, les opportunités s’ouvrent aux personnes qui elles-mêmes savent se valoriser”.

Elle exhorte tous les établissements d’enseignement du supérieur à cultiver l’excellence, à devenir les temples du savoir, à implanter une économie de grandeur dans le développement des sciences.