Ils passeront la nuit à la maison. 259 manifestants du 20 octobre 2022 ont été libérés ce samedi 8 avril. C’est au cours d’une cérémonie présidée par la secrétaire d’État à la Justice, Bourkou Louise, que ces derniers ont reçu leur certificat d’élargissement.

Ces ex-prisonniers avaient été arrêtés le 20 octobre 2022 alors qu’ils répondaient à une marche pacifique contre la prolongation de transition de deux ans et la possibilité laissée à Mahamat Idriss Déby d’être candidat aux prochaines élections.

Ils avaient été jugés et condamnés le 2 décembre notamment pour trouble à l’ordre public, destruction de biens publics avant d’être graciés le 27 mars dernier par le président de transition, Mahamat Idriss Deby Itno.

Ces jeunes passeront leur première nuit à la maison depuis le 20 octobre.  Une centaine d’autres attendent leur jugement à la prison de Korotoro.