Publié le 27-01-2023

Face aux responsables des partis politiques ce jour, le président de transition, Mahamat Idriss Deby, s’engage à soutenir la bonne marche du processus électoral, dans le ‘’strict’’ respect du délai prolongé de deux ans accordé à la transition.

Avant d’aborder cette question, Mahamat Idriss Deby est revenu sur les manifestations du 20 octobre contre la prolongation de la transition de deux ans qui ont fait une cinquantaine de morts, selon le gouvernement ; des centaines pour les organisateurs, dont le parti Les Transformateurs de Dr Succès Masra. ”Notre pays qui a connu des heures sombres de son histoire, durant de nombreuses décennies, a failli basculer dans l’abime à cause des individus mus simplement par des intérêts égoïstes et personnels’’, déclare-t-il.

Pour lui, l’inclusion qui a été la ‘’règle d’or’’ des assises nationales tenues du 20 août au 8 octobre 2022, doit se faire dans le ‘’strict’’ respect des principes et règles du jeu démocratique. ‘’ C’est dans cet esprit que le gouvernement a autorisé que les partis suspendus d’activité après les malheureux évènements du 20 octobre reprennent leur fonctionnement normal’’.

Enfin, le président de transition assure les acteurs politiques de rester constamment à leur écoute.’’ Je n’épargnerai aucun effort, humainement possible, pour soutenir la bonne marche du processus électoral, dans un esprit de consensus et dans le strict respect du délai accordé’’, promet-il.