vendredi 27 janvier 2023

Tchad : les ressortissants du Loug-Chari boudent la désignation du sultan de Baguirmi pour la gestion des 5% des revenus pétroliers

Le collectif des jeunes du Chari-baguirmi a fait un point de presse ce samedi 24 septembre 2022 au Cefod. Ils boudent la désignation du sultan de Baguirmi pour la deuxième fois à la tête du comité de gestion des 5 % des revenus pétroliers.

“Il nous a été donné de constater avec indignation et regret que certaines erreurs du passé ressurgissent encore. Ces erreurs sont observées entre autres dans le comité de gestion des 5 % des revenus pétroliers du Chari-Baguirmi dirigé par le sultan du Baguirmi qui est un échec total” a ainsi planté le décor le porte-parole du collectif des jeunes du Chari-Baguirmi, Abdelkader Djibia.

Selon le porte-parole du collectif, les 5 % des revenus pétroliers dont la population du Chari-Baguirmi fonde l’espoir pour l’amélioration de ses conditions de vie sont gérés comme une propriété privée du sultan du Baguirmi.

La province du chari – Baguirmi est composée de quatre départements à savoir le Baguirmi, le Chari, le Loug-Chari et Dourbali. “La présidence dudit comité de gestion des 5 % des revenus pétroliers doit être une plaque tournante autrement dit la présidence de comité se fera de manière rotative après la fin du mandat de l’autre”, a-t-il déclaré.

Les jeunes de Loug-Chari en particulier et ceux du Chari-Baguirmi en général boudent la désignation du sultan de Baguirmi pour la deuxième fois à la tête du comité de gestion des 5 % des revenus pétroliers. “Nous, représentants des jeunes de Loug-Chari en particulier et ceux du Chari-Baguirmi en général n’acceptons pas la désignation du sultan de Baguirmi pour la deuxième fois à la tête de comité de gestion des 5 % parce qu’il a montré sa limite dans sa façon de gérer le comité, que cela s’arrête”, a déclaré le porte parole du collectif. Par conséquent, ils demandent le retrait du décret désignant le sultan de Baguirmi à la tête du comité ou encore la dissolution de ce comité dans un délai n’excédant pas deux semaines.

Pour rappel Le loug – chari est l’un des 4 départements de la province du chari – Baguirmi . La ville de Bousso , son chef – lieu , est situé à 300Km à mi – chemin entre Ndjamena et Sarh sur la rive droite du fleuve chari . La population est estimée à 350000 habitants répartis dans 5 cantons à savoir : Bousso , Ba – illi , Miltou , Bogomoro et Gourgara . Elle vit de l’agriculture , pêche et de l’élevage .

Laisser un commentaire

économie

“Après l’adoption de la constitution, la CONOREC sera dissoute et remplacée” Mahamat Idriss Deby

"Après l’adoption de la constitution, la CONOREC sera dissoute et remplacée" Mahamat Idriss Deby. Le président de transition l’a annoncé aux acteurs politiques. ...

Tchad : Mahamat Idriss Deby promet le respect “strict” du délai de la transition

Face aux responsables des partis politiques ce jour, le président de transition, Mahamat Idriss Deby, s’engage à soutenir la bonne marche du processus électoral,...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1095 votes · 1096 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité