Publié le 24-05-2021

Le bureau exécutif du syndicat des enseignants du Tchad (SET), section de N’Djamena, après avoir examiné la situation d’insécurité qui prévaut dans les établissements de N’Djamena, invite à travers un communiqué de presse, les enseignants à suspendre les cours.

Au sortir de cette rencontre, le bureau dit constater avec regret “les violations intempestives des forces de l’ordre qui tirent à gaz lacrymogène sur les élèves et enseignants sans aucune raison dans les lycées, écoles et les établissements publics de la ville de N’Djamena”.

Après examination de cette situation, le bureau départemental du SET de N’Djamena condamne ces actes et demande aux enseignants de suspendre les cours dans tous les établissements de la commune de N’Djamena à partir du mardi 25 mai jusqu’à nouvel ordre.

Le bureau exécutif départemental tient pour responsable, les chefs d’établissements qui “tenteraient de violer l’esprit de ce présent communiqué”.