Un Conseil extraordinaire des ministres s’est tenu, ce mercredi 12 mai à 16h, sous la direction du président du CMT (Conseil militaire de transition), Mahamat Idriss Deby. Au menu de cette rencontre, l’examen et la validation du programme politique du gouvernement de transition.


A l’entame de ce conseil, le chef du gouvernement, Pahimi Padacké Albert, a pris la parole pour décliner les axes prioritaires du programme politique du gouvernement, mis en place le 2 mai 2021,dans un contexte particulier avec un but précis : celui d’assurer la continuité de l’Etat, de préserver des acquis en termes de paix et de stabilité, de poursuivre des projets et programmes de développement pour arriver au bout de 18 mois à créer toutes les conditions propices à l’organisation des élections libres, transparentes et crédibles.
Le vendredi, 14 mai, ce programme politique, validé par le conseil des ministres, sera présenté devant l’Assemblée nationale qui assure la mission du Conseil national de transition, conformément aux articles 52 et 100 de la Charte de Transition.


Profitant de l’occasion, le président du Conseil militaire de transition a souhaité que “le Tchad puisse s’offrir des perspectives audacieuses de nature à redonner espoir et foi à au peuple et à toutes le couches sociales et principalement aux plus vulnérables.”