Le parti «Rassemblement pour la Démocratie et le progrès» a célébré ses 31 ans d’existence, le samedi, 28 janvier, au palais des Arts et de la Culture. Retour sur cette célébration.

L’un des anciens partis dans la sphère politiques du Tchad, le « Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès » (RDP) fête ce samedi, 28 janvier 2023, ses 31 ans d’existence. « En 31 ans de lutte démocratique, nous avons atteint les résultats appréciables qui traduisent la justesse de notre engagement politique », clame Mahamat Allaou Tahir, président national dudit parti, ce samedi, face à ses camarades à qui il appelle à plus de mobilisation.

Le 31eme anniversaire du RDP se célèbre sous le signe du renforcement de l’unité du parti, sa restructuration et son rayonnement dans l’ensemble du pays. Après 31 ans de vie, le parti a su s’imposer avec 79 conseillers communaux. Ce qui fait de lui le deuxième parti après le Mouvement patriotique du Salut, vante son président national. La célébration du 31eme anniversaire du RDP, c’est aussi l’occasion pour son président national d’épiloguer sur la situation politique actuelle du pays tout en regrettant les évènements du 20 octobre qui a coûté la vie à plus d’un Tchadien.

Du moment où les Tchadiens regardent de près la conduite de la deuxième phase de transition, Mahamat Allaou Taher appelle « le gouvernement à créer toutes les conditions de confiance entre les acteurs politiques et à rechercher les moyens à temps en vue de la tenue rapide des élections démocratiques apaisées ».

Pour lui, ce que son parti attend de la transition, c’est « le renforcement des institutions démocratiques et des libertés, la neutralité politique de l’administration, la mise en place d’une Céni crédible et impartiale, en vue des élections transparentes, un recensement électorale fiable, un bon découpage des circonscriptions électorales… »

Le social ne s’est pas échappé de la partie lors que Mahamat Allaou Taher plaide pour que le gouvernement prenne des décisions urgentes pour soulager le panier de la ménagère en cette période de menace de la famine.

Enfin, le président national du parti exhorte ses camarades militants à demeurer optimistes et à croire en eux mais aussi en la force du parti. Pour rappel, c’était le 29 décembre 1991 que le «Rassembement pour la Démocratie et le Progrès» est né.