Depuis le 26 juin 2024, le ministre du Commerce et de l’Industrie Guibolo Fanga Mathieu, séjourne à Genève, pour participer au 9e examen global de l’aide pour le commerce. Il est accompagné d’une délégation comprenant l’ambassadeur du Tchad en Suisse, Dr. Jean-Pierre Baptiste, ainsi que plusieurs cadres de son département.

En sa qualité de ministre coordonnateur du groupe africain à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Guibolo Fanga Mathieu a pris part activement aux diverses sessions de cette rencontre, notamment à la session de haut niveau des ministres sur le thème :”Du coton aux vêtements : déterminer des voies de création d’emplois durables pour les femmes et les jeunes en Afrique de l’Ouest et du Centre”.

Lors de cette session, il a souligné l’importance pour les pays africains de surmonter les obstacles liés à leurs faiblesses structurelles et aux menaces conjoncturelles pour exploiter pleinement leurs atouts. Il a également pris note des cinq domaines d’intervention proposés par certains partenaires pour relever ces défis : la durabilité, les infrastructures, le financement, le développement des capacités et l’accès aux marchés.

L’examen global de l’aide pour le commerce est une plateforme mondiale essentielle pour identifier les besoins des économies en développement et des pays les moins avancés en matière de soutien pour surmonter les contraintes d’offre qui limitent leur participation au commerce mondial. Cet examen vise à mobiliser le soutien nécessaire pour remédier à ces difficultés, permettant ainsi à ces pays de maximiser les avantages du commerce international.

Pour le Tchad, les priorités se concentrent sur la transformation locale du coton, notamment à travers l’installation de la Nouvelle société textile du Tchad (NSTT). Ce complexe vise à développer des opportunités de fabrication de divers produits textiles conformes aux normes internationales. Le ministre du Commerce et de l’Industrie a souligné que, grâce aux nouvelles zones économiques spéciales, le Tchad ambitionne de devenir un acteur clé dans la transformation du coton en huile et savon et de se positionner comme un leader du marché en Afrique centrale avec divers autres sous-produits du coton.

Par ailleurs, Guibolo Fanga Mathieu a eu des échanges avec plusieurs partenaires, y compris la directrice générale de l’OMC et le directeur exécutif du Cadre intégré renforcé (CIR). Les discussions ont porté sur le renforcement de la coopération entre le Tchad et ces institutions partenaires.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie continuera ses rencontres bilatérales à Genève et participera à d’autres sessions, notamment celle sur le renforcement de la sécurité alimentaire grâce au commerce, où il interviendra en tant que membre d’un panel international de haut niveau.