La lutte contre le terrorisme figure également dans le programme politique du gouvernement de transition présenté ce 14 mai à l’Assemblée nationale.

Dans la présentation de son programme politique aux élus du peuple, le chef du gouvernement de transition a indiqué que le gouvernement de transition poursuivra la lutte contre le terrorisme dans la région et respectera les engagements du Tchad en matière de la lutte contre le terrorisme, la criminalité transfrontalière et l’extrémisme violent.

“Nous ne ferons preuve d’aucune faiblesse et aucune déstabilisation du Sahel ne sera tolérée”, a martelé Pahimi Padacké Albert.