Publié le 04-09-2022

Le blocus du siège des Transformateurs par les forces de l’ordre vient d’être levé. Un blocus instauré depuis trois jours. En effet, le 1er septembre, des militants du parti qui menaient une caravane de sensibilisation en vue d’un meeting du président du parti, prévu le 3 septembre, ont été arrêtés pour “troubles à l’ordre public”.

Le lendemain, le siège du parti est encerclé par les forces de l’ordre. Des militants qui ont tenté de répondre à l’appel de leur président pour le meeting ont été dispersés à l’aide de grenades lacrymogènes. Il y a d’autres arrestations.

Ce dimanche 4 septembre, après des rencontres avec les leaders religieux en concertation avec le ministre de la sécurité Idriss Dokony Adiker, les Transformateurs annoncent la levée du blocus de leur siège en espérant la libération très prochaine de leurs militants arrêtés.