Job Booster compte organiser un salon à caractère national pour lier la demande de l’offre et celle de l’emploi en faveur des jeunes. Il se tiendra du 16 au 18 décembre à la maison de la Femme.

C’est un salon qui est placé sous le thème ’’jeune, compétence et emploi salarié’’. Une organisation qui vise en premier lieu des jeunes, le chômage et le sous-emploi dans la capitale N’Djamena du 16 au 18 décembre. Une initiative qui sera la première pour cette organisation néerlandaise dont une partie est implantée au Tchad.  

Elle vise de façon globale à connecter la demande de l’offre et celle de l’emploi salarié. Spécifiquement, ce salon vise des objectifs tels que:

-Renforcer l’employabilité des jeunes à travers des ateliers pratiques sur les techniques de recherche d’emploi : rédaction des CV, lettre de motivation et autres ;

-Débattre des défis liés à l’emploi et à l’employabilité des jeunes ;

-Organiser le recrutement des jeunes talents ;

-Décerner des reconnaissances aux entreprises citoyennes qui sont démarquées par leurs contributions à la réduction du chômage des jeunes.

L’organisation de ce salon motivée par la situation du chômage des jeunes au pays. ’’Fort est de constater que la plus part des formations offertes dans les écoles et universités ne répondent pas à la demande du secteur privé dont les besoins sont plus orientés vers les profils techniques et scientifiques’’, a indiqué Hyacinthe Ndolemadji, chef des projets à Job Booster.

Durant trois jours, les assises regrouperont des demandeurs d’emploi, entreprises privées, les universités et les représentants de l’Etat.

Pour atteindre l’un de ses objectifs qui est de dénicher des jeunes talents, Job Booster lance un appel aux entreprises, organisations nationales et internationales. Cela afin de booster la productivité aux sein des entreprises et organisations.