lundi 5 décembre 2022

Tchad : interdiction formelle faite aux militaires de s’immiscer dans la politique (CEMGA)

Dans une note de service en date du 15 février, le chef d’état-major général des armées, Abakar Abdelkérim Daoud, menace de sanctions des militaires qui vont parler “politique” sur les réseaux sociaux.

Il m’a été donné de constater que bon nombre de responsables militaires sont membres des groupes WhatsApp familiaux, communautaires, professionnels“, a fait la remarque le Général de corps d’Armée Abakar Abdelkérim Daoud, dans la note de service envoyée aux différents corps de l’armée. Dans l’esprit de la note, l’état-major des armées n’interdit pas aux militaires d’être membres des groupes créés sur les réseaux sociaux, mais le discours et les sujets qui y sont traités. “Certains font des publications à caractère critiquant ouvertement les actions gouvernementales. D’autres vont jusqu’à organiser des réunions secrètes pour défendre la cause de leurs communautés ignorant la règle d’or de l’armée qui impose une neutralité totale des militaires face aux questions politiques“, s’indigne le patron des armées.

Au vu de ce constat, le chef des armées menace de sévir contre les coupables. “Désormais ceux qui vont publier et/ou participer à des réunions à caractère politique se verront sanctionner conformément aux textes en vigueur de l’armée“, conclut la note de service.

Laisser un commentaire

économie

Mali : 66 terroristes tués en novembre (Armée)

Soixante-six terroristes ont été tués par les Forces armées maliennes (FAMa) en novembre dernier contre 58 terroristes tués en octobre, selon un communiqué de...

Tchad : la semaine mondiale de l’entrepreneuriat prend fin

Lancée le 29 novembre 2022, la semaine mondiale de l'entrepreneuriat 6ᵉ édition s'est refermée le samedi 3 décembre 2022 dans un hôtel de...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1035 votes · 1036 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité