Tchad : grève au rectorat de l’université de N’Djamena

0
463
Université de N'Djamena

Le personnel de l’université de N’Djamena entame depuis ce matin une grève pour revendiquer deux mois d’arriérés de salaire. Ce matin les portes du rectorat de l’université sont restées hermétiquement fermées. On pouvait lire sur les murs de cette institution, c’est « deux (2) mois de salaire ou rien à l’université de N’Djamena ».

En cette période de vacances, le rectorat reçoit la visite des étudiants qui viennent pour authentifier leurs documents. Ce matin ils sont tous surpris par l’ambiance a l’entrée du rectorat de l’université de N’Djamena ou le personnel est réuni en AG.

Tant que les deux mois de salaire ne sont pas versés, personne ne viendra travailler, lance un agent du rectorat travaillant pour le doyen de la faculté de science juridique et politique de l’université de N’Djamena. Deux mois sans salaire à N’Djamena, c’est un calvaire que nous vivons avec nos familles en cette saison des pluies dit son collègue planton a l’université de Toukra. Après des vives discussions et des débats houleux, l’assemblée décide de suspendre toutes les activités sans un service minimum à partir de ce jour jusqu’à satisfaction totale.

Laisser un commentaire