L’Agence Nationale de Volontariat au Tchad (ANVOL-T) a lancé ce mardi 4 juillet 2023 a la Maison nationale de la femme, l’atelier d’induction des jeunes volontaires nationaux bénéficiaires du projet d’appui à l’autonomisation, à la participation et au développement socio-économique des jeunes au Tchad.

Ce présent atelier qui se tient du du 04 au 05 Juillet est organisé dans le but de préparer le déploiement de la première cohorte de 500 Volontaires nationaux sur les 1000 retenus dans les structures d’accueil publiques, parapubliques et privées.

Selon le Directeur Général de l’ANVOL-Tchad, Ismaël Mahamat Saleh, cet atelier de formation s’inscrit dans le cadre des actions engagées par le gouvernement de transition en matière de recherche des solutions aux problèmes de la jeunesse. « Le projet d’appui à l’autonomisation, à la participation et au développement socio-économique des jeunes au Tchad est initié pour contribuer au renforcement de la pleine participation des jeunes à  l’émergence du pays, en favorisant leur capacité à accéder aux connaissances et compétences dans le métier porteur et à faire des bons choix économiques pour accéder à leur autonomisation ».

« Fer de lance de la nation, cœur battant du peuple et levier sur lequel s’appuie notre pays dans la marche vers sa construction et son développement, la jeunesse tchadienne ne fait pas exception à cette assertion », souligne Ismaël Mahamat Saleh l’importance de la jeunesse.

De son côté, Mamadou Bobo Sow, économiste principal du PNUD, a indiqué dans son allocution que le PNUD se réjouit des mécanismes et approches mis en place par le gouvernement du Tchad pour l’identification et l’intégration des jeunes volontaires dans les structures d’accueil et s’engage à apporter tout son appui pour la réussite du projet afin d’avoir un impact réel et tangible sur la vie socio-économique de la jeunesse tchadienne.

« Il n’est plus un secret pour personne, que la mise en place d’une politique nationale de volontariat pourra apporter une réel valeur ajoutée à notre pays. Puisque le volontariat est un outil précieux pour favoriser d’une part la citoyenneté active et accomplie chez les jeunes et d’autre part renforcer leur employabilité », a ajouté pour sa part le secrétaire général du ministère de la jeunesse Passalet Lazaki.