Les portes du stade IDriss Mahamat Ouya ont été forcées pour jouer le 1er match de la LINAFOOT

Les portes du stade IDriss Mahamat Ouya ont été forcées pour jouer le 1er match de la LINAFOOT

Le premier  match officiel  de la deuxième édition du championnat national a été joué cet après-midi au stade Idriss Mahamat Ouya malgré les incertitudes.

Déjà ce matin, on disait que le match d’ouverture n’aurait pas lieu, à cause du dernier arrêté du ministre de la jeunesse et des sports Bétel Miarom qui a retiré le pouvoir de son département à la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA), vu que la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT) est sous tutelle de la FTFA. On affirmait de même que si jamais le match ait lieu, sa serait une insubordination à l’égard du chef en charge du sport qui aurait instruit le non-lieu de ce match.

Eventuellement, avant la rencontre d’ouverture opposant Renaissance Football Club à Foullah ED, le stade Idriss Mahamat Ouya était  hermétiquement fermé et il était impossible d’avoir accès à l’intérieur de l’édifice. Curieusement à quelques minutes de la rencontre, les portes d’entrée ont été défoncées et le public invité a pu accéder au stade gratuitement.

Les joueurs des deux clubs escaladaient le grillage pour avoir accès à la pelouse.  Les officiels du match n’ont eu accès aux vestiaires, ni les joueurs. Les remplacements des joueurs s’effectuaient par appel du quatrième assistant.

En fin de compte, le premier match officiel de la deuxième édition du championnat national s’est joué sans une cérémonie officielle et le public si dans les autres villes du pays l’accès au stade sera identique à celui de cet-après midi.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :