Sport : les vérités de Bani Gata, président de la fédération tchadienne de basketball

0
605

Le président de la fédération tchadienne de basketball(FTBB), Bani Gata, a fait face aux journalistes ce samedi 30 avril au Selesao. Le numéro 1 de la FTBB n’a pas échappé à la question de la gestion et celle de la tenue de l’assemblée générale de la FTBB réclamée par ses détracteurs.    

« La fédération est dirigée par le bureau exécutif » a assuré le président de la Fédération tchadienne de basketball (FTBB), Bani Gata à la presse ce matin. Une réponse pour balayer d’un revers de main les accusations selon lesquelles la FTBB est conduite par un trio (président, secrétaire général et le trésorier) en excluant les autres membres du bureau.

Les détracteurs du président Bani Gata, lui reprochent une gestion par « copinage » ; d’écarter les autres membres de la fédération des affaires courantes ou de repousser l’assemblée générale élective. « Les textes sont là… », dit le numéro 1 de la FTBB. Selon lui, ceux qui protestent ne sont qu’un ou deux.  « Si les 2/3 de la fédération sont contre le bureau, ils peuvent soumettre une motion et à partir de ce moment, le bureau exécutif est obligé de se résigner. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas », a avancé Bani Gata.

Au sujet de la non organisation du championnat national, le patron de la fédération de basketball a justifié cela par le non financement de l’Etat. «  Depuis que nous avons pris le relai en 2017, nous cherchons à organiser un championnat national, mais quand nous n’avons pas le financement de l’État, c’est difficile », a-t-il souligné. Pour lui, le championnat national de basketball aura lieu, le jour les autorités appuieront cela.   

Quant-aura lieu l’assemblée générale élective ? le président de la fédération est resté évasive. Sans fixé une date exacte, il a annoncé qu’elle aura lieu bientôt. L’assemblée générale de la fédération tchadienne de basketball devrait se tenir en 2021. Elle ne s’est jamais tenue pour des raisons financière et structurelle selon le président de ladite association. « nous sommes là, par ce que les ligues nous font confiance, les associations, nous font confiance… nous n’avons jamais refusé de tenir notre assemblée, elle est impérative… » a conclu Bani Gata.

Laisser un commentaire