Une délégation de jeunes tchadiens, avec à sa tête la conseillère du chef de l’Etat en charge de la Jeunesse, Mme Fatimé Boukar Kossei, séjourne depuis le 13 octobre à Kigali au Rwanda. C’est dans le cadre du Sommet Youthconnekt Africa 2022.

En marge de ce sommet, la conseillère à la Jeunesse, aux Sports et à la Promotion de l’Entrepreneuriat, Mme Fatimé Boukar Kossei a participé à la session du Comité technique du programme Youthconnekt Africa. A cette occasion, elle a tout d’abord salué les résultats très satisfaisants de Youthconnekt enregistrés dans les différents pays. Au Tchad, ces résultats sont atteints grâce à la volonté du Président de Transition, Général Mahamat Idriss Deby qui accorde une place de choix aux initiatives en faveur des jeunes parmi lesquelles le programme Youthconnekt qu’il a toujours soutenu. Selon elle, au Tchad où les jeunes représentent  plus de 70 % de la population, le gouvernement déploie d’énormes efforts pour créer de l’emploi, impliquer ces derniers dans les instances de prise de décisions et aussi créer un climat favorable pour permettre leur autonomisation.

« C’est dans ce cadre qu’une politique nationale de la Jeunesse a été adoptée en 2019 par le gouvernement tchadien. Elle est une réponse adéquate tant pour l’épanouissement de la jeunesse que pour ses attentes, ses aspirations et ses besoins divers » a souligné la Conseillère du président de la République en charge de la Jeunesse. Pour Mme Fatimé Boukar Kossei, plusieurs initiatives ont été entreprises pour encourager l’entrepreneuriat jeune et la création de l’auto-emploi par le gouvernement.

« La mise en place et l’appui à la mise en œuvre du Programme YouthConnekt par le Tchad est également une volonté manifeste de notre gouvernement d’œuvrer pour l’autonomisation de la jeunesse. Depuis son lancement en avril 2022 jusqu’à nos jours, YouthConnekt Tchad, à travers l’appui du PNUD Tchad et l’Etat, fait un travail énorme sur le terrain » précise Mme Fatimé Boukar Kossei. Elle a réitéré l’engagement du Tchad à œuvrer dans l’atteinte des objectifs communs en faveur des jeunes sur le continent à travers l’initiative YouthConnekt et la politique nationale du gouvernement.