Vœux de nouvel an: Dr Kila ROSKHEM Jean-Pierre, Enseignant

« D’abord je souhaite au Tchad et aux Tchadiens mes frères et sœurs la Paix. Rien ne peut se faire sans la paix. Et, le Tchad a toujours souffert sous le poids des guerres, des déchirures communautaires. Aujourd’hui, je peux dire qu’il a retrouvé la quiétude. Et je souhaite que cette sérénité soit durable. Que la paix sociale puisse s’établir de façon définitive et cela de manière à donner au pays un nouveau cap dans le cadre de son émergence économique, politique, sociale et culturelle.

Je souhaite également à mes compatriotes,  plus d’ardeur au travail et au travail  bien fait. Qu’on n’arrête pas l’extrude, il faut arriver à se dire aussi que sans le travail y a point de développement. Et donc c’est beaucoup plus un appel à l’endroit des jeunes à aimer le travail et à tendre toujours vers l’excellence.

En tant qu’enseignant, je demande aux étudiants à plus d’ardeur, d’abnégation, plus de sacrifice  pour que la réussite soit maintenant au rendez-vous. Je dis aussi que l’excellence ne peut aussi se faire sans moyen. Pour cela, j’interpelle les responsables  politiques mais aussi les responsables du  ministère  et du rectorat à mettre des moyens nécessaires, des moyens adéquats pour assurer une qualité dans la formation des jeunes. Et je pense que sans centre de recherche ou encore de laboratoire, on ne peut pas du tout assurer une formation de qualité. Pour moi c’est le vœu le plus ardent et je souhaite le voir se réaliser au cours de l’année 2016 ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :