Une firme qatarie prête à étendre le réseau ferroviaire camerounais jusqu'au Tchad

La multinationale qatarie Hassan Ali Bin Ali Establishment (HABA) est disposée à construire un aéroport moderne de niveau international à Douala, a annoncé le président de cette institution, Hassan Ali Bin Ali, qui conduit actuellement au Cameroun une délégation d’opérateurs économiques qataris et chinois, membre de ce holding d’affaires.

En plus de la construction de cette nouvelle place aéroportuaire, les investisseurs qataris ont l’intention de réhabiliter l’actuel aéroport international de Douala, de même qu’ils sont disposés à investir dans d’autres secteurs d’activités.

Par ailleurs, HABA Construction and Investment Consortium a annoncé sa volonté de participer à la mise en place du plan ferroviaire national, et d’étendre le réseau ferroviaire national jusqu’aux frontières du Tchad dans un premier temps, puis, dans d’autres pays voisins.

‘’D’après nous, le Cameroun sera un hub régional. Nous avons proposé d’étendre le chemin de fer au Tchad, car nous pensons que cela sera bon pour l’économie camerounaise”, a affirmé Tom Coyne, le directeur de HABA Construction and Investment Consortium.

Cette volonté des milieux d’affaires qataris d’investir au Cameroun a été très bien accueillie par les autorités, d’autant que ‘’les financements sont prêts pour la réalisation des différents projets”, s’est félicité le ministre des Transport, Robert Nkili.

Les échanges avec le patronat camerounais devraient déboucher sur la signature des conventions de partenariat, notamment les télécommunications, l’agro-alimentaire, le tourisme, le transport, les industries animales et les services.

APA

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :