Tokyo pourrait participer au programme de développement ferroviaire au Cameroun

APA-Douala (Cameroun) Le Japon pourrait participer au programme de développement et de modernisation des infrastructures ferroviaires au Cameroun, d’après son ambassadeur, Tsutomu Arai, qui a salué cette initiative des autorités camerounaises.

Cette annonce intervient quelques jours seulement après la 5è Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD).

‘’Etant donné que le Japon a décidé de mettre à la disposition de l’Afrique une enveloppe de 16 000 milliards de francs CFA pour le développement, nous pensons que dans la part qui reviendra au Cameroun, le Japon pourrait être intéressé à financer cet important projet”, a déclaré le diplomate.

Adopté l’année dernière, le nouveau plan directeur ferroviaire national prévoit la construction et la modernisation de 6000 km de voies ferrées, divisés en trois phases.

Les lignes prioritaires sont celles qui desserviront les centres miniers essentiellement basés dans la région de l’Est au complexe portuaire de Kribi dans le Sud, le prolongement du Trancamerounais de Douala dans le Littoral à Kousseri dans l’Extrême-nord, puis, la dernière phase qui prévoit l’interconnexion avec des pays voisins, en l’occurrence, le Tchad, la Centrafrique et le Nigeria.

APA

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :