Téléphonie mobile : les consommateurs refusent le prélèvement de 1 F par appel téléphonique

L’Association pour la Défense des Droits des Consommateurs (ADC), en collaboration avec les Organisations de la Société Civile (OSC), demandent au gouvernement de suspendre le prélèvement de 1 franc par appel, au profit du Fonds National pour le Développement des Sports au Tchad. Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse animée par le Coordonnateur du Bureau des OSC pour la promotion desTIC, Yaya Sidjim, le 22 février 2013, dans les locaux de l’ADC. Ladite conférence fait suite aux désagréments que subissent les clients de la téléphonie mobile et au prélèvement d’un franc par appel au niveau de Airtel.

De prime abord, le conférencier a relevé que les citoyens consommateurs tchadiens sont de plus en plus confrontés à des problèmes de qualité de service des TIC, à la cherté des coûts des prestations et au harcèlement moral par des messages publicitaires intempestifs. Il a, en outre, ajouté que le problème de la qualité du réseau se pose avec acuité.
« L’internet devient un luxe et le débit demeure très faible malgré les investissements colossauxeffectués par le gouvernement sur la fibre optique ces dernières années. Les consommateurs manquent d’information sur les prestations et la réglementation des TIC et ne sont pas consultés sur la prise des décisions les concernant », s’est indigné le Coordonnateur.
Yaya SIDJIM a reconnu que la téléphonie mobile est en train de devenir la vache à lait des différentes institutions étatiques et de plusieurs départements ministériels qui envisagent de greffer aux TIC d’autres prélèvements au profit du développement de leurs secteurs. Comme si les TIC constituent, désormais, le seul support de la fiscalité pour le développement des secteurs. « Il n’est pas superflu de rappeler que les consommateurs payent déjà une TVA de 18 %. Toute tentative d’indexation d’une nouvelle taxe ou redevance ne fera qu’ouvrir la porte au renchérissement de la téléphonie mobile », a révélé le Coordonnateur qui a, en même temps, lancé un vibrant appel à l’endroit du gouvernement pour fairesuspendre le prélèvement de 1 FCFA par appel téléphonique cellulaire au profit du Fonds de Développement des Sports. Il a plutôt suggéré que cette redevance soit prélevée sur les produits du tabac, notamment les cigarettes, les cigares ou la chiche.
Des recommandations ont été formulées, notamment à l’Association Nationale à qui il lui est demandé de bien analyser l’impact des propositions de prélèvement et des nouvelles taxes sur les TIC avant de les adopter ; à l’OTRT de jouer son rôle de régulation en veillant sur la qualité des services et à une tarification juste et transparente ; aux Réseaux des associations de la société civile une forte mobilisation pour toutes les actions futures qu’elle envisage mener pour la défense de leurs droits et intérêts.

Kemneloum Geneviève

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :