Tchad: une trentaine d'entreprises adherent à une declaration en faveur des droits de l’enfant

Ce matin, une trentaine des entreprises ont adhéré à la “Déclaration d’intention des entreprises pour les droits de l’enfant” au Tchad. Cette déclaration vise à fournir aux entreprises des conseils pratiques permettant d’inscrire les droits de l’enfant dans leurs stratégies et opérations, de s’assurer que les activités des entreprises ont des effets positifs sur les citoyens les plus jeunes et les plus vulnérables, et d’encourager les entreprises à respecter et à promouvoir les droits des enfants dans leurs relations de travail et leur environnement.

Le ministre de l’Économie, du commerce et du développement touristique Aziz Mahamat Saleh a au cours de la cérémonie déclaré que le secteur privé peut apporter une contribution importante à la réalisation des droits de l’enfant au Tchad. “L’adhésion des entreprises à cette initiative nous honore et est hautement appréciée mon département et partant par le Gouvernement.”

Le représentant de l’UNICEF au Tchad Bruno Mais a fait savoir que cette initiative comble un vide dans le secteur des droits de l’enfant et témoigne également de la volonté de plus en plus nette manifestée par le monde des affaires pour aller au-delà du principe de précaution et contribuer à encourager la création d’environnement adaptées à l’enfant au sein de leurs communautés. Pour lui “promouvoir les droits de l’enfant aujourd’hui, c’est agir en faveur de l’adulte de demain et surtout investir dans l’avenir du Tchad.”

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :