Le Tchad a une occasion unique de réduire son niveau de pauvreté grâce au pétrole selon le FMI

WASHINGTON – Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé mardi que le Tchad avait une occasion unique de faire baisser son niveau de pauvreté grâce à ses revenus pétroliers et à l’amélioration de la situation sécuritaire dans le pays.

L’amélioration de la situation sécuritaire, la bonne tenue des recettes pétrolières et la perspective d’un surcroît de production d’hydrocarbures au cours des prochaines années donnent au Tchad une occasion unique de répondre à ses besoins de développement et de réduction de la pauvreté, a indiqué le FMI dans son rapport d’évaluation du pays, un des plus pauvres du globe.

En 2013, le produit intérieur brut (PIB) à prix constants devrait augmenter de 7,7%, en nette accélération par rapport à 2012 (+5,4%) et surtout 2011 (+0,5%).

Pour tirer parti de cette conjoncture favorable, le Tchad a besoin d’une stratégie à moyen terme pour transformer les recettes pétrolières exceptionnelles en une source de croissance durable pour l’économie non pétrolière, indique le Fonds dans un communiqué.

L’institution met en garde contre les chocs climatiques qui menacent le pays après les récentes inondations et les vagues de sécheresse de 2011.

Le FMI déplore également un relâchement de la discipline budgétaire même si le niveau de dette publique reste gérable pour le moment.

La situation sécuritaire n’est par ailleurs pas à l’abri d’une dégradation. Fin mars, un important mouvement rebelle tchadien, l’Union des forces de la résistance (UFR), qui avait déposé les armes en 2009, a annoncé vouloir reprendre les hostilités contre le président Idriss Deby Itno, alors que le régime a a engagé une partie de son armée au Mali.

(©AFP / 14 mai 2013 20h45)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :