Tchad : le travail des enfants de moins de 14 ans demeure toujours une réalité

Tchad : le travail des enfants de moins de 14 ans demeure toujours une réalité

Ce 12 juin, les pays du système des Nations unies commémorent la journée internationale de lutte contre le travail des enfants. Mais au Tchad, travailler avant l’âge de 14 ans est toujours une réalité, malgré les textes qui l’interdisent.

Le travail des enfants constitue un véritable obstacle à la réalisation des droits fondamentaux des enfants au Tchad. Alors qu’il est interdit par les textes, le travail des enfants de moins de 14 ans demeure toujours une réalité dans ce pays.

Il est difficile de connaitre les chiffres exactes mais, ils sont des milliers d’enfants à exercer des travaux physiques de gré ou de force pour leur survie. Ils se retrouvent dans les marchés, les bars et autres lieux publics reconnus défavorables pour leur développement intellectuel et moral.

A lire aussi : Des milliers d’enfants travaillent dans des conditions difficiles

En plus d’être en total déphasage avec les textes nationaux, régionaux et internationaux, le travail des enfants pour ceux qui l’exercent.

Dans le monde, l’Organisation internationale du travail (OIT) compte 152 millions d’enfants astreints au travail. On les trouve dans les tous secteurs d’activités. Pour cette organisation, « la seule chose qu’un enfant devrait faire travailler, c’est son imagination ».

Les cibles 7 et 8 des Objectifs de développement durable établies par les Nations unies appellent à éradiquer le travail des enfants sous toutes ses formes d’ici 2025.

Laisser un commentaire