Tchad :  le pont de Ndila est-il un pont de la mort ?

Tchad : le pont de Ndila est-il un pont de la mort ?

Un accident de circulation survenu le 24 avril a fait 15 morts et 11 blessés dans la province du Mandoul. Suite à cela, le président de la République, Idriss Deby Itno, a présenté ses condoléances aux familles des victimes dans un tweet le samedi. Ce cas est-il le premier du genre ?

Le bilan fait état des 15 morts et 11 blessés. Une lourde perte en vies humaines qui a fait réagir le président de la République. Dans son tweet de du samedi 25 avril, le chef de l’Etat Idriss Deby Into a présenté ses condoléances à la famille des victimes.  Le 24 avril, un camion surchargé avec une soixantaine de personnes s’est renversé sur le pont Ndila dans la province du Mandoul.  

Un drame qui n’est pas le premier du genre. En 2019, au moins 5 personnes ont trouvé la mort sur ce pont, selon les sources locales. L’origine de l’accident est le mauvais état du pont en dégradation avancée. Une situation que les fils de la localité ont fortement décriée. C’est le cas de Me Nanadjigué Frédéric qui avait tiré la sonnette d’alarme lors de son passage dans la localité en 2019. Sur son compte Facebook, il avait alerté les autorités en charge des infrastructures routières de l’impraticabilité de ce pont.  

Samedi, dans un communiqué de presse, l’Office national de la sécurité routière déplore le récent accident qui a coûté la vie des Tchadiens. Selon l’office, ce tragique cas d’accident interpelle à plus d’un tire les professionnels du transport au respect de règles, notamment les limitations de chargement et la vitesse autorisée.

Pour les usagers, les accidents répétés s’expliquent par la détérioration du pont, même s’ils reconnaissent la responsabilité des chauffeurs.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :