Tchad : lancement d'une étude sur le coût de la faim

N’DJAMENA, 4 décembre (Xinhua) — La Commission de l’Union africaine et la Commission économique des Nations-Unies pour l’ Afrique, en collaboration avec le Programme alimentaire mondial ( PAM), ont lancé jeudi une étude sur le coût de la faim au Tchad.

“Le but de cette étude est d’éliminer les retards de croissance et particulièrement la faim”, a déclaré Thomas Yanga, directeur Afrique du PAM.

“L’étude sera mise en oeuvre en trois phases: la première définit les éléments de l’étude, désigne et forme les experts de la Commission technique nationale; la deuxième met l’étude au niveau du pays; et la troisième phase répartit les résultats”, a-t- il précisé.

L’Union africaine a met en oeuvre une stratégie nutritionnelle régionale africaine pour la période 2005-2015.

L’étude au Tchad se fondera sur le modèle développé en Amérique latine et aux Caraïbes. Ce pays sahélien est le neuvième du continent à prendre part à l’étude sur l’impact socio-économique de la malnutrition en Afrique. Au Tchad, 2,6 millions de personnes, soit un quart de la population, vivent dans l’insécurité alimentaire et plus de 63.000 enfants souffrent de malnutrition, en particulier dans la bande sahélienne, selon les résultats de la dernière évaluation réalisée par le gouvernement tchadien, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :