Tchad : « la nomination du sultan dans le Ouaddaï ne s’est jamais fait de père en fils » réplique Chérif Abdelhadi Mahdi

Tchad : « la nomination du sultan dans le Ouaddaï ne s’est jamais fait de père en fils » réplique Chérif Abdelhadi Mahdi

Après son arrivée à Abéché, le Sultan Chérif a tenu un point de presse où il a éclairé son agenda et dissipé le nuage autour de sa nomination.

Pour le nouveau sultan, le choix porté sur lui émane de la volonté de  l’ensemble des ressortissants du Ouaddaï. Il demande à l’ensemble des fils et filles de la province de le soutenir dans sa noble mission.  

La restauration et le respect des valeurs anciennes de la province font partie de son  projet phare. « La cohabitation pacifique, la paix et le respect des autres ont toujours fait partie de nos us et coutumes dans la province du Ouaddaï » souligne-t-il. Le sultan dit impliquer toujours  les religieux et les Oulémas dans la prise des décisions.

La lignée royale

Pour répondre à ses détracteurs, le sultan Chérif ne passe pas par quatre chemins.  Selon lui, la nomination du sultan dans le Ouaddaï ne s’est jamais fait de père en fils. « On choisit toujours la bonne personne pour lui confier la gestion du royaume à l’époque et sultanat aujourd’hui », informe-t-il.

A la fin, le Sultan a demandé pardon à tout le monde et dit être prêt à faire la paix avec toute la population du Ouaddaï.

Laisser un commentaire