Tchad : ils s’infiltrent parmi les sinistrés pour bénéficier de l’assistance alimentaire

Tchad : ils s’infiltrent parmi les sinistrés pour bénéficier de l’assistance alimentaire

SOCIÉTÉ – Des sinistrés logés au lycée de Walia, dans le 9ème arrondissement de N’Djaména, dénoncent une pratique malhonnête de leurs concitoyens autour du partage des kits octroyés par les organisations et personnes de bonne volonté. Ils affirment avoir vu des personnes qui ne sont pas touchées par l’inondation venir au lycée pour bénéficier des appuis.

Comme dit un adage l’occasion fait le larron. Des personnes habitant le 9e arrondissement se transforment en victimes de l’inondation afin de recevoir les dons déployés en faveur des sinistrés.

Dans un témoignage, Jean Paul, victime de ce déluge a confié que certains de ses concitoyens ne font pas preuve d’honnêteté ni de la solidarité. Nombreux sont ceux qui viennent en journée avec des matériels de couchage dans l’enceinte du lycée, transformé en centre d’accueil des sinistrés.
« Ils viennent tôt avec des nattes et tapis pour attendre les donateurs et regagner chez eux la nuit. Parfois nous les véritables victimes n’arrivons même pas à bénéficier de cette aide. Nous nous demandons qu’est-ce qui les oblige à faire des pareils trucs », déplore un chef de famille de 17 enfant, victime des inondations qui ont secoué la capitale tchadienne entre juillet et aout.

Apres avoir reçu ces kits, certains s’arrangent à sauter le mur de l’établissement pour fuir et aussi échapper le contrôle des agents de sécurité déployés sur la place pour assurer la sécurité de ces personnes.

Des victimes avouent aussi que certains responsables de la distribution s’arrangent à faire entrer leurs parents pour l’enregistrement des sinistrés afin de profiter de cette assistance. Sur ce, ces personnes necessiteuses interpellent les autorités à mettre le glas dans cette affaire.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :