Tchad : démarrage des travaux de construction de 15.000 logements sociaux

N’DJAMENA, 13 juin (Xinhua) — Le président tchadien Idriss Dédy Itno a lancé vendredi les travaux de construction de 15.000 logements sociaux à N’Djamena, un projet pour un coût supérieur à 300 millions d’euros, financés entièrement par le Royaume du Maroc.

“Ces projets immobiliers sont les fruits d’une coopération sud- sud entre le Tchad et le Maroc”, a déclaré le chef de l’Etat tchadien, précisant qu’ils assureront la création de plus 5.000 emplois et permettront de résoudre le déficit de logement au Tchad.

Au Tchad, le rythme d’urbanisation a dépassé tous les pronostics. A l’échelle nationale, la population urbaine est passée de moins de 10% de la population totale en 1960 à 30% de 2010.

Cette situation est encore plus accentuée pour la capitale dont la démographie s’est accrue par 14 en 40 ans, soit de 84.000 habitants en 1960 à près de 1,2 million en 2010.

Ces dernières années, le gouvernement tchadien a réalisé des efforts dans le cadre des programmes de logement. Un Projet de développement urbain et d’amélioration de l’habitat (DURAH) a été mis en place avec l’aide du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Il vise la construction de 12.000 logements et l’amélioration de l’habitat. L’on a commencé par les logements sur un site dénommé la Patte d’oie, à la sortie nord de la capitale tchadienne. Malheureusement, seuls 70 logements y sont construits à ce jour.

Après l’échec du projet DURAH, la Société de promotion foncière et immobilière (SOPROFIM) a été créée en 2009, avec pour mission de faire un programme de logements sociaux, de viabilisation des quartiers en vue de permettre aux populations d’avoir accès aux logements décents.

Avec l’expertise et un financement additionnel de Shelter Afrique, leader dans le financement du secteur de logements en Afrique, le Tchad entend viabiliser 50 hectares à Toukra, à la sortie sud de la capitale, pour y construire une centaine de logements sociaux.

Les travaux de ce projet devront commencer cette année. Dans les années à venir, le Tchad promet viabiliser entre 3.000 et 5. 000 parcelles et y construire 500 logements sociaux par an.

Un commentaire

  1. B2A
    15 juin 2014 at 5 h 32 min Répondre

    15000 logements sociaux pour les 15000 Généraux les plus sociables au Tchad, il n’y a pas encore de quoi être fier avant la finalisation et la concrétisation des objectifs. d’ici là, bon boulot

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :