Tchad : Deby honoré pour ses efforts de promotion de formation, recherche et innovation en Afrique

N’DJAMENA, 22 juillet (Xinhua) — Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a été élevé lundi à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre international des palmes académiques du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) pour magnifier toutes les actions du chef de l’Etat tchadien en faveur de la communauté scientifique et universitaire africaine.

Au cours de cette cérémonie organisée en marge de la 35ème session des conseils consultatifs de l’organisation, Pr Bertrand Mbatchi, secrétaire général du CAMES, a exhorté le président Déby à plaider auprès des différentes instances politiques ou non- gouvernementales, des personnalités à titres divers, à partager les ambitions de son organisation.

Le secrétaire général du CAMES a pris l’engagement d’accompagner le Tchad dans ses efforts de promotion de la formation, de la recherche et de l’innovation, “en mutualisant l’expérience et en mobilisant les ressources complémentaires attendues pour une action optimale”. Le chef de l’Etat tchadien, quant à lui, a appelé les Africains à privilégier l’éducation, la formation et la recherche, “facteurs essentiels de tout développement”.

“Il n’y a pas d’autre solution pour l’Afrique que de se saisir de cette vérité pour définir ses stratégies de développement”, a-t-il indiqué, avant d’ajouter que “le Tchad place l’éducation au premier de ses priorités”.

Le CAMES a été créé par les chefs d’État de l’Organisation Commune Africaine et Malgache (OCAM) suite à la Conférence de Niamey de 1968. Basée à Ouagadougou (Burkina Faso), il regroupe dix-neuf pays francophones d’Afrique.

Depuis sa création, plusieurs missions ont été assignées au CAMES: assurer la promotion et favoriser la compréhension et la solidarité entre les États membres; instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les États membres; collecter et diffuser tous documents universitaires ou de recherche; préparer les projets de conventions entre les États concernés dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche et contribuer à l’application de ces conventions; et coordonner les systèmes d’enseignement supérieur et de la recherche afin d’harmoniser les programmes et les niveaux de recrutement dans les différents établissements des pays membres.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :