Tchad : 5 morts et 19 blessés dans une bataille rangée à Medegué vers Guelendeng

Tchad : 5 morts et 19 blessés dans une bataille rangée à Medegué vers Guelendeng

Suite à l’assassinat d’un clandoman à Medegué dans le canton Mogrom, sous-préfecture de Guelendeng, deux communautés sont entrées en conflit ce mardi, occasionnant une violente bagarre occasionnant des morts.

Selon une source locale, tout est parti de l’assassinat d’un jeune conducteur de mototaxis par des individus non identifiés, qui l’ont contacté par téléphone avant de l’assommer à coups de couteaux. Ce crime s’était produit dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 avril. Le village Medegué est situé à une vingtaine de kilomètres, à la sortie Nord de la ville de Guelendeng.

Pendant que les autorités de la localité se sont saisies de l’affaire pour des enquêtes en vue de retrouver les présumés coupables, la communauté de la victime accuse une autre d’être auteur du crime. Chose qui a déclenché une bataille rangée ce mardi 28 avril, causant des morts supplémentaires.

Joint par téléphone, le sous-préfet de Guelendeng, Mahamat Oumar Idriss Mahamat, dit être sur place depuis la matinée. Bien qu’elle soit sous contrôle actuellement, la situation reste très tendue. “Le bilan provisoire constaté par le juge de paix de Guelendeng est de 5 morts et plusieurs blessés évacués d’urgence à l’hôpital central de Guelendeng” confie le sous-préfet.

Mahamat Oumar Idriss Mahamat indique que le gouverneur de la province et plusieurs autorités seraient en route pour aider à restaurer le calme entre les deux communautés qui se regardent présentement en chien de faïence.

Pendant ce temps le village continue à enregistrer des parents des deux communautés qui viennent pour de tous les côtés pour alimenter cette bataille.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :