Spéciale Ouaddaï : aucune tension dans la ville d’Abéché

Spéciale Ouaddaï : aucune tension dans la ville d’Abéché

De la polémique autour de la nomination d’un nouveau sultan de Dar Ouaddaï, la ville d’Abéché ressort indemne. Rien n’a changé au quotidien de la population. Chacun vaque à ses occupations.

Beaucoup prédisent ces derniers jours des tensions dans la ville d’Abéché. Certains ont même dit qu’il y aura un accrochage entre les sympathisants de l’ancien et du nouveau sultan. Mais rien de tout cela n’est arrivé à Abéché.

Ce matin, les brouhahas dans le grand marché de la ville vont bon train. « Hier on nous a demandé de fermer nos boutiques parce que le chef de l’Etat et le nouveau sultan arrivent et on doit les accueillir » souligne un commerçant. Même ambiance au célèbre  marché ‘’Taradonna’’ dans le 2ème arrondissement.  

Un tour sur les grands axes de la ville permet de constater la sérénité du climat qui y règne. Les Rakchas, ces mototaxis qui sont l’emblème de la ville d’Abéché font des va-et-vient. « C’est ce matin que j’ai appris que le nouveau sultan est arrivé ici sinon je n’étais même pas au courant » dit un chauffeur de Rakchas.

La plupart de la population abéchoise ne s’est pas mêlée des problèmes liés à la nomination du sultan. « Chacun soutient son sultan et s’occupe de ses activités. C’est Dieu qui donne le pouvoir, nous on ne peut rien », se résigne un habitant du quartier Djatiniyé.

La population du Dar Ouaddaï vit avec la peur au ventre mais pour l’instant ils prient Dieu pour que  la paix règne dans leur ville.

Un commentaire

  1. Fariss
    19 août 2019 at 1 h 15 min Répondre

    On va pas ce taire à la saloperie de merd que le président est entraîne de faire l’Empire de ouaddaï n’est pas un canton ou une petite village habitée par des imbécile et on va faire la résistance face a deby et on est près a faire tous ce qui est à notre pouvoir pour réclame ce qui nous revient de droit l’empire du ouaddaï a pu combattre la France et l’allemand et elle va combattre deby et ces imbéciles qui les suit aussi

Laisser un commentaire