Société : Oxfam propose des solutions pour une économie plus humaine au service de tous

Société : Oxfam propose des solutions pour une économie plus humaine au service de tous

Le rapport annuel d’Oxfam publié le 20 janvier 2020 en marge du forum économique de Davos fustige l’écart abyssal des riches qui prospèrent au détriment des plus pauvres et des femmes. Ce même rapport donne des orientations sur la conduite à tenir pour éradiquer la pauvreté dans le monde.

Selon le rapport, cette crise des inégalités traduit la complicité des États et leur manque de volonté politique pour la combattre. De poursuivre- « Notre modèle économique défaillant a mis un pouvoir et une richesse considérables entre les mains d’une élite fortunée, notamment en exploitant le travail des plus pauvres, en première ligne desquels les femmes et les filles, et en violant leurs droits de façon systématique ». A travers le monde, cette crise des inégalités constituent le terreau de crises sociales.

Une économie sexiste

Derrière les inégalités économiques et de genre, Oxfam met en lumière la charge, lourde et inégale, du travail domestique et de soin assuré par les femmes et les filles. C’est un frein énorme à leur autonomie et cela a pour conséquence d’enfermer dans la pauvreté des millions de femmes qui n’ont plus de temps disponible pour avoir une activité rémunérée, se former, participer à la vie politique ou associative pour avoir voix au chapitre sur la façon dont nos sociétés fonctionnent.

Il est possible de lutter contre cette inégalité

Oxfam dénonce les inégalités mondiales car – “nous sommes convaincus qu’elles ne sont pas une fatalité’’. Elles peuvent donc être combattues, en faisant les choix qui s’imposent, de manière urgente au regard du constat actuel.

S’attaquer aux inégalités femmes-hommes dans le monde du travail. Notamment :

  • En améliorant les conditions de travail et en valorisant les rémunérations dans les métiers à prédominance féminine notamment dans les métiers du soin ;
  • En sanctionnant les entreprises ne respectant pas l’égalité professionnelle ;
  • En augmentant significativement la durée du congé paternité ;
  • En renforçant la transparence sur les écarts de salaires (par quartiles, par pays, par genre).

S’assurer que le système de retraites corrige les inégalités. Notamment :

  • En supprimant les systèmes de décote pour les carrières incomplètes et en revenant à un calcul de la pension basé sur les meilleures années pour prendre en compte la réalité de l’emploi des femmes, notamment les carrières hachées.
  • En renforçant la cotisation de solidarité prélevée sur les hauts revenus afin de tenir compte de leur espérance de vie plus longue.

Rétablir une fiscalité plus équitable sur les contribuables les plus aisés. Notamment :

  • En rétablissant un Impôt sur les grandes fortunes en tenant compte des failles du précédent dispositif et en supprimant le Prélèvement forfaitaire unique (PFU) ;
  • En supprimant les niches fiscales qui bénéficient disproportionnément aux grandes entreprises ;
  • En luttant efficacement contre l’évasion fiscale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :