Société : Le gouvernement oublie les indemnités de départ des retraités

Société : Le gouvernement oublie les indemnités de départ des retraités

Les fonctionnaires tchadiens admis à la retraite depuis 2016 n’ont pas perçu leurs primes de départ jusqu’aujourd’hui.  Cette situation  laisse perplexe la plupart d’entre eux.

Ayant parfois des enfants et des petits enfants sous leurs responsabilités, ces retraités attendent patiemment le paiement de leurs droits pour pouvoir réaliser leurs projets et s’occuper de leurs familles mais rien. L’horizon s’assombrit pour eux.

Ancienne fonctionnaire du Ministère de la Femme, de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale, Memadji Blanche est l’une de ces derniers. En avril 2017, elle est admise à la retraite. Depuis ce temps, elle ne cesse de multiplier les efforts pour entrer en possession de sa prime de départ mais en vain, aucun espoir ne se fait sentir. « J’ai fait tout le nécessaire pour percevoir cette fameuse prime mais maintenant que mes papiers sont arrivés au solde, on m’a fait savoir qu’il n’y a pas d’argent pour payer les primes de départ. Je ne sais pas quoi faire avec mes cinq (5) petits fils », se plaint-elle sous son hangar.

« Je ne sais pas exactement ce qui est à l’origine de ce retard. En 2017, on disait que les dossiers des retraités doivent attendre la signature du ministre des finances… vraiment c’est un problème qui me dépasse », laisse entendre un fonctionnaire des finances qui a préféré garder l’anonymat.

Selon certaines rumeurs, le retard du payement des indemnités des retraités  est dû au processus de  leur bancarisation.

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :