SENAFET : le prix du pagne gonfle, certaines femmes préfèrent s’en procurer après la fête

Fixé  À 11  000 FCFA par le Gouvernement pour permettre à chaque femme d’en avoir, le pagne « 08 mars » se vend ces derniers jours au  prix de 16 000 FCFA dans  certaines  boutiques  de la commune de N’Djamena, et même plus dans certaines localités.

Bon nombre de femmes disent laisser tomber l’achat du pagne avant la fête. Dans certains centres sociaux,  on affirme que le stock est limité et que la vente se fait par affinité, surtout à des femmes commerçantes. Certaines racontent que,  des femmes haut placées ont payé en quantité importante. Aussi, que les grandes commerçantes achètent à 16 000 FCFA pour en revendre à 20 000 FCFA.

«  Mon époux m’a donnée que 11 000 FCFA comme fixé par le gouvernement et je ne sais quoi faire pour m’en procurer », se lamente une  ménagère en détournant les yeux des pagnes. «  J’ai voulu faire plaisir à ma femme en l’achetant un pagne mais je ne peux pas, tellement que le prix est très élevé pour moi et aussi de peur qu’il n’ait pas à manger pendant deux jours à la maison », dit DJASRABE Alain, jeune enseignant.

Étalé par vingtaine, de quatre couleurs (bleu, jaune, rouge et vert) partout dans la ville N’Djamena, le pagne de 08 mars est devenu hors prix pour les Tchadiennes  moyennes. Au point où, cela a affecté le quotidien et créé des mécontentements dans les couples.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :