Sécurité : le maire de N’Djaména rappelle les règles de sécurité et d’ordre dans les marchés

Sécurité : le maire de N’Djaména rappelle les règles de sécurité et d’ordre dans les marchés

Le maire de la ville de N’Djaména, Ali Haroun a exhorté ce lundi 13 juin 2016 les commerçants du grand marché de la capitale et de celui de Dembé à plus de vigilance pendant cette période de ramadan.

Au cours d’une rencontre avec les commerçants, le maire Ali Haroun a tenu à rappeler les règles de sécurité et d’ordre dans les marchés. C’est le cas entre autres de: la non-circulation des motocyclistes dans les marchés, les fouilles systématiques par les agents en faction aux entrées, les heures d’ouverture (7h00) et de  fermeture (17h30) des marchés. Et surtout, l’implication des commerçants dans le maintien de la sécurité qui consiste à signaler tout suspect, tout objet suspect délaissé et tout mouvement incohérent.

Les commerçants se sont vus interpellés et se sont vite mis en action pour la sécurité des marchés. Au bout des faits, les allées obstruées par les marchands sont libérées et constamment contrôlées par les agents municipaux. Tel est le cas de l’entrée Sud du grand marché, qui est débarrassée des vendeurs de viande et des fruits et légumes.

Pour Moussa Mahamat, commerçant,  la vie n’a pas de prix et la vigilance est la seule arme sûre pour combattre contre Boko Haram, qui n’est pas encore complètement anéanti. Selon lui, les agents de Boko Haram se mélangent aux autres pour accomplir leurs forfaits, alors il vaut mieux être vigilant.

« Nous devons nous impliquer tous dans la lutte contre l’insécurité et surtout de Boko Haram, qui est notre commune carie. Pour y arriver, nous devons respecter les principes de sécurité et collaborer avec les agents de sécurité », précise Nemerci Tartoloum, commerçante.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :