Des pays arabes appellent au rapatriement de tous les avoirs détournés

RABAT, 27 octobre (Xinhua) — Réunis à Marrakech au Maroc, dans le cadre du Forum Arabe sur le recouvrement des avoirs, des pays arabes ont appelé samedi au rapatriement de tous les avoirs détournés et placés dans les banques et institutions financières étrangères.

Les représentants de plusieurs pays arabes, de hauts magistrats et des responsables d’organismes financiers internationaux ont également relevé les difficultés et la complexité des procédures de recouvrement des fonds détournés et plaidé pour la persévérance et une coopération internationale effective pour le rapatriement des avoirs mal acquis.

Outre des ministres et des responsables d’organisations internationales, les délégations participantes comptaient des responsables des programmes anticorruption, de responsables assurant le lien entre la problématique du recouvrement des avoirs aux politiques de lutte anti-blanchiment et anticorruption, des praticiens de haut niveau avec une expérience et des responsabilités liées aux affaires de recouvrement des avoirs, notamment des membres des cellules de renseignement financier, policiers, magistrats (procureurs et juges d’instruction), et autorités chargées des demandes d’entraide judiciaire.

Le Forum Arabe a été l’occasion de renforcer la collaboration des acteurs en matière de recouvrement des avoirs sur le fondement des informations, contacts, et bonnes pratiques propres aux pays du Partenariat de Deauville. L’événement a aussi permis de faire le bilan des progrès réalisés dans les efforts de recouvrement des avoirs dans les pays arabes en transition depuis le premier Forum et d’instaurer une discussion intergouvernementale sur la gouvernance et le cadre futurs du Forum Arabe.

Intervenant à l’ouverture de ce Forum, Abdellah Baha, ministre d’Etat marocain représentant le chef du gouvernement marocain à cette manifestation, a affirmé que le Maroc a toujours appuyé les efforts et initiatives pour consacrer la démocratie, la bonne gouvernance et la lutte contre toutes les formes de corruption. Ces efforts constants, ajoute-t-il, ont trouvé un écho favorable auprès des tribunes et instances internationales, citant, à titre exemple, le Groupe d’action financière (GAFI) qui vient de retirer le Maroc de sa liste noire tout en saluant les progrès significatifs accomplis par le pays dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Pour sa part, Mohamed Louafa, ministre marocain des affaires générales et de la gouvernance, a souligné que par l’organisation de ce Forum, le Maroc exprime son engagement avec les pays du G8 de soutenir les pays arabes concernés à relever les défis relatifs au recouvrement des avoirs et réitère sa disposition à coopérer avec tous les partenaires sur la base du respect mutuel et de l’intérêt commun.

Le Forum Arabe sur le recouvrement des avoirs, qui est à sa deuxième édition après celle de Doha en septembre 2012, est une initiative visant à rassembler les Etats arabes en transition, le Groupe des Huit (G8), ainsi que d’autres centres financiers et Etats de la région pour permettre de rapatrier les fonds détournés placés dans les banques et institutions financières étrangères.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :