Panique dans les deux grands marchés de N’Djamena

Le marché central et le marché à mil de N’Djamena ont été quadrillés très tôt ce matin par les forces de défense et de sécurité. L’accès au marché est interdit et ceux qui y sont, ne sont pas autorisés de sortir.

Pris par la peur et la panique, nombre des commerçants ont fui laissant leurs boutiques. Selon une source prés de la police, c’est juste une fouille de routine pour prendre les armes à feu et blanches des mains des commerçants. Une autre source indique que les forces des défenses et de sécurité ont suivi une piste terroriste qui les a menés dans les deux marchés.

Sur le terrain notre reporter a constaté que les policiers et gendarmes ont fouillé toutes les boutiques et leurs propriétaires. Cette opération bouleversé les vendeuses des légumes du grand  marché de N’Djamena, elles ont fui laissant leurs légumes à même le sol. Avec des larmes aux yeux, elles gardent encore les mauvais souvenirs des derniers malheureux événements du 15 juin. Elles sont calmées par quelques policiers qui leur demandent d’aller dans les quartiers environnants. Les deux marchés ont repris leurs activités vers ce midi.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :