Ouaddaï : 178 jeunes ambassadeurs de la paix en formation

Le comité des jeunes de la province du Ouaddaï pour le soutien au MPS, a procédé, ce jeudi 28 janvier, au sein de l’université Adam Barka, à la formation de 178 jeunes ambassadeurs de la paix.

La formation des jeunes ambassadeurs de la paix du Ouaddaï s’inscrit dans la logique de la consolidation  de la paix et du vivre ensemble.

Pour rassembler tous les fils et filles de la province et mettre un terme à la haine tribale, ce comité des jeunes, à travers cette formation, se fixe des impératifs. “Le premier impératif est simple : ne soyons pas faibles et ne subissons pas! En effet, nous avons devant nous des grandes menaces, des grands déséquilibres qui bouleversent notre pays tels que le terrorisme, la haine tribale et les guerres communautaires entre agriculteurs et éleveurs“, indique Maaouiya Abderahim Bireme, président du comité d’organisation de cette formation. Il a ensuite invité les participants à rester “fidèles à la politique prônée par le gouvernement en matière de paix et de développement et à se soumettre aux exigences des autorités dans le respect des textes de la République qui visent la protection des biens et du citoyen”.

Pour Maaouiya Abderahim, la paix que connait actuellement le Tchad est la résultante d’une longue lutte et les Tchadiens doivent préserver ce trésor qui n’a pas de prix.

Le 1er responsable de la région a tenu à rappeler à ces jeunes leur rôle central dans l’édification d’une nation. “Vous êtes le futur de ce pays, si vous-même ne vous engagez pas à préparer l’avenir de ce pays, c’est vous qui allez payer les frais. Donc votre initiative est une bonne chose”, encourage le gouverneur de la province du Ouaddaï, le général Mahamat Seid.

.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :