Opinion : Scolarisation des filles et après ?

Opinion : Scolarisation des filles et après ?

Nous sommes nombreux à clamer haut et fort la nécessité de scolariser les filles. Aujourd’hui nos écoles sont remplies des filles. C’est une bonne chose. Mais il y a un phénomène, un danger qui les guettent et nous devons en parler. Pas que cela, nous devons en faire de ça un vrai combat pour garantir leur sécurité.

En effet vous êtes sans ignorer que dans nos écoles, les filles sont constamment harcelées, violées tant par certains responsables (irresponsables en vrai dire) des écoles, par certains enseignants, que par les élèves plus âgés. Des enfants confiés pour être éduqués et qui se retrouvent face à des prédateurs, des pervers sans pitié qui n’hésitent pas à ôter la dignité et l’innocence de ces filles.

Envoyés par leurs parents afin de leur garantir un avenir meilleur, beaucoup de filles voient leur avenir à jamais gâché tout simplement parce que ceux à qui on a confié nos enfants en font autre chose.

Des victimes silencieuses

Des nombreuses études ont montré que 3 filles sur 5 sont victimes d’une forme d’harcèlement sexuel à l’école. Elles subissent cela dans le silence car elles ont peur de parler d’une part et d’autre part ce sujet est considéré comme tabou. Elles ont peur de parler à leurs parents parce qu’elles risquent de représailles. Beaucoup de parents au lieu d’écouter les enfants, ils préfèrent les punir. Beaucoup d’enfants au lieu de dialoguer avec leurs enfants, ils les tiennent à distance. Beaucoup de parents au lieu de suivre de prêts pour comprendre le comportement de leurs enfants, ils se préoccupent peu.

Face à cette situation, les organisations féminines, les ADH et les parents doivent se mobiliser pour sensibiliser les parents d’une part et d’autre part mettre en garde les responsables des écoles contre ces pratiques néfastes.

Droits des enfants

La convention relative aux droits de l’enfant de l’organisation des Nations Unies dispose ce qui suit : Les enfants ont le droit d’aller à l’école et d’apprendre dans un environnement sûr. Les écoles et les enseignants jouent un rôle important dans leur protection. Les adultes qui supervisent les activités scolaires et travaillent dans un milieu éducatif ont le devoir de créer un climat favorisant la dignité, le développement et la protection des enfants.

La Convention précise que les systèmes éducatifs doivent respecter la dignité des enfants et leur droit à participer à la vie de l’école. Elle appelle également à prendre des mesures pour protéger les enfants contre toutes les formes de violence physique, sexuelle ou mentale.

Sensibilisation

Les enfants doivent être sensibilisés à dénoncer tout comportement gênant à caractère sexuel, des propos sexistes sur quelle forme que ça soit. Les enfants doivent être sensibilisés à en parler en cas de violence physiques ou sexuelle.

Les startupeurs doivent penser à mettre en place des applications mobiles accessibles pour permettre aux enfants de dénoncer facilement, des applications qui pourront mieux les sensibiliser.

L’école doit être un havre de paix et non un endroit de terreur pour nos filles. Protégeons nos enfants.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :